Marchés publics : Les bons conseils de l’ARMP aux acteurs de la commande publique

ARMPUne session de formation à l’endroit des opérateurs économiques, chefs d’entreprises, fournisseurs et prestataires de travaux publics a ouvert ses portes depuis lundi à Lomé. C’est une initiative de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP). Une rencontre étalée sur deux semaines et qui vise à renforcer les capacités des prestataires de services des entités publiques sur les notions et règles à suivre dans l’exploitation « efficaces » des dossiers d’appels d’offres à concurrence.

Selon l’ARMP, le constat a été fait de ce que les opérateurs économiques, chefs d’entreprises qui sont des prestataires dans la constitution ou la soumission de dossiers ignorent les procédures qui régissent les appels à concurrence et les critères d’attribution des marchés publics. Et à cela, s’ajoutent les difficultés rencontrées dans l’appréciation  juste des besoins et  attentes des entités étatiques sur les critères d’évaluation des offres et propositions. Ladite formation vise essentiellement à outiller ces acteurs  sur les mécanismes et procédures à observer pour une exploitation efficace des appels d’offres.

« Dans le cadre des marchés publics, les opérateurs économiques sont appelés à présenter des soumissions, donc ils doivent acquérir des dossiers d’appels à concurrence, les examiner et présenter des solutions aux autorités contractantes qui après, vont les évaluer de manière à pouvoir retenir ceux qui sont à même d’exécuter le marché», a indiqué Théophile Kossi René KAPOU, Directeur de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics.

Il faut rappeler que cette formation  qui s’inscrit dans le cadre de l’application de la stratégie nationale de renforcement des capacités des acteurs de la commande publique au Togo, permettra à ces derniers de maitriser les conditions d’éligibilité et les participations aux appels à concurrence.

Le Togo depuis plusieurs années soumet la passation des marchés publics au contrôle et à la surveillance d’organismes spécialisés tels que l’ARMP qui joue le rôle de garde et d’arbitre de l’équité dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *