Pénurie de carburant dans le nord : la LCT s’inquiète

Emmanuel Sogadji, président de la Ligue des consommateurs du Togo (LCT)

Depuis quelques jours, des informations font état de ce qu’à certains endroits du pays, surtout dans le nord, le litre du carburant se vend à 1200 francs CFA. Vérité ou intox ?

La Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) confirme l’information et se dit inquiète. Selon des informations données par cette association de consommateurs présidée par Emmanuel Sogadji, il y a une pénurie de carburant à certains endroits du pays, surtout à partir de Sotouboua et en remontant au grand-nord du pays.

« Aujourd’hui, si nous assistons à une certaine pénurie, cela veut dire que la thèse que nous avons toujours avancée, suivant laquelle la contrebande sert plus de 40% en termes des besoins en carburant sur le territoire national. Les stations ne servent qu’une infirme partie parce que n’étant implantées qu’à certains endroits du pays, notamment dans les grandes villes », a indiqué M. Sogadji.

A la LCT, on pense qu’il n’est pas « raisonnable » qu’on continue de réprimer les gens qui vendent du carburant de la contrebande en disant que ce type de carburant n’est pas autorisé.

L’organisation demande alors au ministère du commerce de revoir « le plus vite possible » ses partenaires qui sont les sociétés de distribution de carburant, s’il veut bien que le Togolais ait le carburant où qu’il se trouve.

Source : www.icilome.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *