Projet d’appui à l’employabilité des jeunes : le gouvernement accompagnera 5650 primo-entrepreneurs en 2018

Mis en place en 2015, grâce à une collaboration entre le gouvernement togolais et la Banque Africaine de Développement (BAD), le Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP), financé jusque-là à hauteur de 12,6 milliards, se poursuivra cette année 2018 avec un peu plus de ressources.

Dans le budget 2018, la ligne PAEIJ-SP a connu une hausse de 1,1 milliard de FCFA soit une hausse de 54,2%. Une aubaine pour le ministère du développement à la base, de l’artisanat et de l’emploi des jeunes qui, grâce à cette hausse de financement, accompagnera en 2018, 5250 primo-entrepreneurs en groupements et 400 primo-entrepreneurs individuels.

Ces derniers chiffres porteront à 14 314, le nombre de primo-entrepreneurs pris en compte par le PAEIJ-SP depuis sa mise en œuvre.

Pour le gouvernement, à travers ce projet, il s’agit de créer les conditions d’une croissance économique plus inclusive. A long terme, le PAEIJ-SP doit contribuer à la réduction de la pauvreté, du chômage et du sous-emploi des jeunes Togolais. A moyen terme, il vise une amélioration des revenus de ses bénéficiaires de plus de 25% et la création de 19 600 emplois directs en 2020.

Source : republiquetogolaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *