Selon l’INSEED, au Togo le secteur tertiaire a un poids de 47,1% dans le PIB

L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a rendu public et accessible le document d’analyse de l’activité économique de 2014 intitulé « comptes nationaux définitifs de 2014 ». Un document élaboré avec l’appui du gouvernement et de ses partenaires en développement.

Le contenu de ce document a fait l’objet d’un  séminaire en début de semaine dernière. Une rencontre qui a permis de partager et de vulgariser les résultats détaillés obtenus dans chaque secteur d’activité, avec les acteurs du système statistique, les décideurs, les opérateurs économiques, la société civile et les utilisateurs des données statistiques.

C’est le représentant du ministre de la Planification et du Développement, Essohanam Edjeou qui a procédé au lancement officiel de ce séminaire en présence du Directeur général de l’INSEED et d’un représentant de l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Togo.

Selon les experts, les comptes nationaux définitifs de l’année 2014 indiquent un taux de croissance de 5,9%. Ce qui signifie que le secteur tertiaire représente en termes réels la plus importante part du PIB en 2014 avec un poids de 47,1%. Le secteur informel pour sa part, participe à la formation du PIB à hauteur de 39,3% contre 40,1% en 2013.

Le document d’analyse de l’activité économique indique que le PIB en 2014 est de 2259,0 milliards de FCFA contre 2134,5 milliards en 2013, en valeur nominale. En valeur réelle, le PIB s’élève à 1892,1 milliards de FCFA en augmentation de 5,9%  par rapport à son niveau de 2013. Le document précise également que l’activité économique togolaise est marquée par la poursuite des travaux de construction et de réhabilitation des infrastructures de base.

Il est à préciser que les comptes publiés ont été élaborés conformément aux recommandations du système de comptabilité nationale des Nations Unies de 1993 (SCN 1993). Cette publication complète la série des comptes nationaux de 2000 à 2013.

Le Directeur Général de l’INSEED, Kokou N’guissan a au cours de cette rencontre, présenté ses remerciements au gouvernement et aux partenaires, notamment l’Union Européenne pour leur accompagnement dans la réalisation des comptes nationaux définitifs du Togo qui vont servir pour des besoins d’analyses et de prévisions macroéconomiques. Il a à cet effet réitéré son engagement à poursuivre l’élaboration et la publication des comptes nationaux définitifs 2015 qui seront, d’après lui, disponibles d’ici à la fin de l’année 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *